Patrice Pantin
travaux
contact
biographie
actualités
textes
Complice, mur blanc, toile défibrée, pigment noir, épingles. Dimensions variables

Soit un Y renversé dont le corps central est une languette
de toile noire étirée et marquée de l'empreinte blanche d'un fil.
Cette empreinte simple ou double, présente parfois des noeuds, des boucles.

Deux jambages se dégagent dans le droit fil de cette languette.
La tension provient des extrémités épinglées; une
épingle au sommet, deux à la base.

Sur un mur blanc le fil est invisible,
Lorsqu'il est surligné de noir il apparaît.
L' ombre dégagée par le mur blanc est aussi nette que le fil.
 
retour
M’Dina Biennale
Pierre Manuel en