Patrice Pantin
travaux
contact
biographie
actualités
textes
Dessins cinétique
L'eau est parfois foncée parfois transparente. L'eau absorbe la lumière, l'eau réfléchit la lumière. Ruban argenté. Il y a ( et c'est heureux...) un angle de vue depuis lequel la carte est très lumineuse. Sensation cinétique, on bouge et ça bouge, on bouge à peine et ça bouge beaucoup. Le visiteur est pris dans un processus, il est pris par une sensation. Mais le visiteur est face à un dispositif simple, une feuille de papier et du bleu dessus. La carte est posée sur une table. La carte est bleue mais elle est blanche aussi. La carte est blanche mais elle est bleue aussi. La carte est bleue, l'eau ne l'est jamais. L'eau n'a pas de couleur.

C'est une carte, c'est un lieu, une représentation géographique des réserves et des cours d'eau d'un territoire donné. La carte induit un fait d'appropriation immédiate. Pas de textes cependant, pas de légendes, pas de coordonnées. La carte s'intéresse aux dessin des cours d'eau et des réserves d'eau ; il y a des lignes et des formes circulaires, des formes plus ou moins longues plus ou moins dynamiques ou molles ; c'est le croisement d'une interprétation où l'hydrogéologie (la science qui étudie les flux des eaux souterraines) et la pomatologie ( la science qui étudie les cours d'eau) laissent libre cours à l'avènement d'une sorte de rhizome dans le dessin final.

"Et l'art consiste à produire,(...) sous la forme d'une image, la preuve tangible que le voyage a bien été accompli". PHILIPPE FOREST"

ce dessin est cinétique

il se met en mouvement avec nous

faire et défaire le dessin en se déplaçant

 
retour
Empreintes de volumes
Empreintes de pierres